Wiki Mona le vampire
Advertisement

Marc-Antoine, le politicien : Séquence pilote est un roman de jeunesse fictive et le premier sur l'âge préscolaire sur la politique canadienne. Il s'agit un spin-off du roman de Pétunia le Vampire : Retour vers le futur de l'auteur Marc-Antoine Gagnier et qu'on considère le premier spin-off dans l'univers de Mona le Vampire.

Autre continuité et spin-off
Marc-Antoine, le politicien - Séquence pilote.JPG
Livre
Titre original Marc-Antoine, le politicien : Séquence pilote
Date 30 juillet 2020
Couverture Willie Houle
Auteur Marc-Antoine Gagnier
Édition M3 publishing
Nombre de chapitres 5
Nombre de planches 23
← Précédent Suivant →
Pétunia le Vampire : Retour vers le futur
Guide

Histoire[]

Dans le bureau d'un député fédéral de Marc-Antoine "Doc" Bourassa dans son année présent, celui-ci nous plonge ces souvenirs lors de la découverte de la politique.

À l'âge de 15 ans en 1951, un an plus tôt avant que Marc-Antoine Bourassa rencontre ses nouveaux amis Pétunia Parker, Collade, Kim Duncan et René Os. Lorsque ces cours sont terminé pour la journée, un voyou d'école Vinnie Julien en a assez ce que sa camarade de classe Marc-Antoine Bourassa se consacre des sujets réserver aux enfants. Vinnie lui convainque de l'invité chez lui pour une soirée en son honneur d'ici demain soir ainsi de trouvé un autre sujet plutôt pour les enfants. Au moins sa camarade de classe l'accepte avant celui-ci s'en va à sa maison riche.

Lorsque Marc-Antoine Bourassa est revenu chez lui pour demander à ses parents de trouvé un nouveau sujet, il fut surpris par son père Monsieur Bourassa en se plaidant la politique à propos de l'actuel premier ministre du Canada à l'époque sur une promesse non promis à la suite de l'annonce sur son journal. C'est ainsi que Marc-Antoine commence avoir le goût de la politique avant de plonge de lire la lecture de la liste des premiers ministres du Canada ainsi de souvenir le premier ministre du Canada de l'année de naissance de sa mère Madame Bourassa sans le revoir son livre.

Le lendemain matin, après que Marc-Antoine averti sa cuisinière Josée Johnson à propos d'aller à la fête de Vinnie Julien ce soir. À l'école secondaire, il avoue en mentant à Vinnie qu'il a pas encore trouvé un sujet plutôt pour les enfants, ce que Marc-Antoine remarque face aux élèves de l'intimidation sans savoir ce qu'il lu son livre de la liste des premiers ministres du Canada. Le soir entourait de ces camarades de classe de son école, il avoue d'abord qui est le premier ministre du Canada lors de leurs années de naissance en 1936. Une fois qu'il avoue qui s'agit William Lyon Mackenzie King qui a été en poste en 1936, il continue d'expliquer tout les premiers ministres du Canada par cœur. Ces amis d'école commencent vraiment à leur impressionné sans lire son livre sur les premiers ministres du Canada depuis 1867.

Après toute une soirée à propos de la politique, les parents de Marc-Antoine Bourassa s'en vont lui voir comment il va. Ce que ceux-ci sont soulagés et très impressionné avec ses amis. Une fois que Marc-Antoine et ses parents s'en vont chez eux, les parents de Marc-Antoine annoncent qu'ils s'en vont en voyage pour aider les pauvres à la guerre de Corée. Ce que leur fils commencent maintenant à être intéressé à propos de découvrir sur les guerres dans le monde.

Personnages[]

Le héros[]

Les familles[]

Le voyou[]

Les autres personnages[]

Commentaires[]

Liens avec Mona le Vampire[]

  • À peine que ce roman est publié le 30 juillet 2020, il s'agit un spin-off considérable dans l'univers de Mona le Vampire à la suite d'une suite prévue d'un autre nom de Pétunia le Vampire : Retour vers le futur. Pour l'instant, aucun court métrage animée basé sur le roman de Marc-Antoine, le politicien : Séquence pilote n'est pas encore en cours de production.

Détails[]

  • On peut noter lors des souvenirs d'adolescent du personnage principale Marc-Antoine "Doc" Bourassa est rendu âgé de 15 ans. Ça explique que son histoire se déroule à l'automne 1951 et on peut pensé dans son année présent dans l'alentour à la fin des années 90 qu'il soit âgé de 63 ans.
  • Hormis Marc-Antoine "Doc" Bourassa, seule la cuisinière Josée Johnson est déjà connue à l'affiche de ce roman. On se souviens qu'il s'agit la meilleur cuisinière de tout les temps dans la famille de Bourassa.
  • Notamment les noms mentionnés de Pétunia le Vampire, son chat et ses amis, il y a le nom mentionnée de Mylène Simard, connue la future petite amie et ensuite fiancée de Marc-Antoine "Doc" Bourassa, apparue dans le roman de Pétunia le Vampire : Retour vers le futur.

Références culturelles[]

Quelque références culturelles :

  • Dans la page couverture du roman de Marc-Antoine, le politicien : Séquence pilote, on peut aperçoive le grand tableau de William Lyon Mackenzie King (à gauche), celui-ci a assumer ses fonctions du premier ministre du Canada à trois reprises (1921-1926, 1926-1930, 1935-1948) pendant plus de 21 ans. On peut dire que le portrait (à droite) est un peu inspiré par un photographe inconnu ce que celui l'a pose en 1945 ainsi cette photo est sauve gardé par l'Archives nationales du Canada.


  • Toujours dans la page couverture du roman de Marc-Antoine, le politicien : Séquence pilote, la photo d'un ancien premier ministre du Canada qui est apparu dans la page couverture d'un livre liste des premiers ministres canadien s'agit bien Louis St-Laurent (à gauche), celui-ci a assumer ses fonctions du premier ministre du Canada de 1948 à 1957 pendant ses 9 ans de fonction. On peut dire que le portrait (à droite) est un peu inspiré par un couple de photographe Bill et Jean Newton ce que ceux-ci lui pose peu de temps après la Deuxième guerre mondiale et le promoteur de l'entrée du Canada à l'OTAN, des années avant qu'il devient le premier ministre du Canada.


  • L'âge de Marc-Antoine Bourassa qui avait 15 ans à l'époque en 1951, n'est pas sans rappeler cet âge quand l'auteur de ce roman Marc-Antoine Gagnier a commencé à être intéressé qu'il veut se lancé en politique en septembre 2007. Mais au moins, on sais ce roman n'est pas vraiment basé sur son histoire vraie.
  • Quand le voyou Vinnie Julien a secourt la tête de Marc-Antoine Bourassa, il répondait «Allô, allô, allô, il y a personne ici. Faut réfléchir Bourassa, faut réfléchir» peut se référer dans la scène du restaurant dans le premier film de Retour vers le futur, quand Biff Tannen a secoué la tête de George McFly, le père de Marty McFly en répondant presque semblable «Allô ? Allô ? Il y a personne au bout du fil? Faut réfléchir McFly. Faut réfléchir.»
  • Quand Marc-Antoine Bourassa répond à sa mère Madame Bourassa qui s'agit de Wilfrid Laurier qui a été en poste l'année de sa naissance. Celui-ci a assumer ses fonctions du premier ministre du Canada de 1896 à 1911 pendant plus de 15 ans. Il s'agit vraisemblablement un premier francophone à accéder du poste de premier ministre du Canada. On considère qu'il est souvent présenté comme le premier ministre qui a fait entrer le Canada dans le xxe siècle pour sa défense d'un partenariat entre les deux « peuples fondateurs » du pays. Son portrait est apparu dans le billet canadien de 5 dollars.


  • Parmi quelques premiers ministres du Canada ce que Marc-Antoine Bourassa mentionne par coeur :
    • Le tout premier premier ministre du Canada s'agit de John Alexander Macdonald qui a assumer ses fonctions du gouvernement du Canada (1867-1873, 1878-1891) pendant plus de 19 ans. Il fut l'un des principaux chefs des débats et des conférences qui aboutirent à l'Acte de l'Amérique du Nord britannique qui donna naissance au Dominion du Canada le 1er juillet 1867. Son portrait est apparu dans le billet canadien de 10 dollars.


    • Le deuxième premier ministre du Canada s'agit d'Alexander Mackenzie qui a assumer brièvement ses fonctions de 1873 à 1878. Il a récemment travaillé à la réforme et la simplification de la machine gouvernementale durant son mandat du gouvernement du Canada.


    • Enfin, le troisième premier ministre s'agit de John Joseph Caldwell Abbott qui a assumer brièvement pendant un an de ses fonctions entre 1891 et 1892. Il devient le premier canadien né, ainsi le premier québécois et le premier sénateur à occuper de fonction de premier ministre de ce pays.


  • Alors les parents de Marc-Antoine Bourassa s'en vont aider les pauvres de la guerre de Corée, celui-ci prononce une phrase «la guerre, la guerre, ce n'est pas une raison pour se faire mal» sans doute se référer ce que les jumeaux Leroux ont prononcé ça dans le film La Guerre des tuques sorti en 1984.


Advertisement